Podcast Leetchi Financement Participatif Crowdfunding

Aidez la Chicompany à s’en foutre plein les poches ?

Je m’appelle Dino – mon vrai nom est Yannick, mais ne soyons pas trop formels – et je suis podcasteur. Je suis tombé dedans en 2008 en créant avec mon meilleur ami le Service Après-Vente de la F1 (un podcast sur la F1) que j’ai quitté fin 2014 pour me lancer dans de nouvelles aventures.

Au début, il n’y avait que On achève bien les endives !, un podcast généraliste soi-disant sur les endives mais surtout largement inspiré d’émissions troupières comme On va s’gêner ou Les Grosses Têtes. Puis il y a eu Au-delà de la Bande-Annonce Mystère, un podcast dédié au cinéma qui vous emmène à la découverte de films que vous ne seriez probablement pas allé voir, sur la foi de la seule partie sonore de la bande-annonce – d’où le titre, vous voyez.

Un troisième podcast étant en projet, j’ai décidé de tout rassembler sous une seule et même bannière : La Chicompany. Oui, parce que j’ai aussi fait une école de jeux de mots, mais j’ai raté le diplôme pour un cheveu. Satané coiffeur.

« Pourquoi tu veux du blé ? »

Je fais du podcast avant tout par passion – j’ai même récemment dit que c’était un besoin – et c’est ce qui explique que je n’ai jamais voulu faire appel à la publicité – exception faite d’un article sponsorisé qui nous avait rapporté une cinquantaine d’euros il y a quelques années, contribuant largement aux frais de fonctionnement du site que j’administrais alors. Comme d’autres podcasteurs, je me suis évidemment posé la question du financement participatif. Sincèrement, quel porteur de projet ne s’est jamais posé la question ? Mais à vrai dire, je n’ai pas besoin d’argent. Un podcast ne coûte pas si cher que ça à produire et, comparé à l’escrime ou à la pelote basque, c’est un hobbie plutôt économique.

Cependant, il s’avère que certains sites Internet étrangers ne se gênent pour générer des revenus publicitaires ou vendre leurs applications et services premiums en utilisant nos podcasts. Difficile cependant de les en empêcher : nos contenus sont libres et, si on est un peu honnêtes, on n’est pas toujours très regardant non plus sur les droits d’utilisation de ce que l’on diffuse dans nos émissions.

Alors je ne sais pas si mes podcasts leur permettent vraiment de se faire de l’argent – j’avoue que j’ai un doute – mais je me dis que si deux ou trois péquins dans le monde donnent à ces sites de l’argent pour mes contenus sans que je touche un kopeck, je ne devrais pas avoir à m’excuser de vous donner la possibilité de me donner de l’argent pour me permettre de financer ma production et, pourquoi pas, réaliser quelques investissements. D’où le nom de cette cagnotte : là, au moins, vous savez quelles poches se remplissent.

« Mais alors, pourquoi litchi… leetchi ? »

Pour tout vous dire, au début de ma réflexion sur l’éventualité de lancer une campagne de crowdfunding, j’étais plutôt parti sur l’idée d’un financement avec contreparties. Si vous mettiez 1€, vous aviez le droit à ma grattitude. Pour 3€, je citais votre nom et pour 1.000 €, j’abandonnais toute dignité pour m’adonner à des génuflexions qui n’auraient rien eu de religieuses.

A vrai dire, les contreparties, vous les avez déjà : nos émissions. En plus, le principe des contreparties c’est bien, mais c’est déjà rentrer dans une logique « commerciale » : « Plus vous me donnez, plus je vous rendrais ». Et puis j’avoue que ça demande quand même un certain investissement pour honorer les contreparties et je préfère dédier ce temps à me consacrer sur l’essentiel : mes podcasts.

Leetchi, c’est le moyen le plus simple de vous permettre d’apporter votre contribution à mes projets tout en me permettant de garder la liberté dont j’ai besoin.

« Donc, au final, on paie pour quoi ? »

Alors, je pourrais vous dire que j’aimerais investir dans de l’équipement, notamment pour être complètement indépendant lorsque je souhaite organiser une émission où tous les invités sont réunis autour d’une table. Je pourrais, pourquoi pas, vous dévoiler davantage mes intentions pour le 3ème podcast que j’espère lancer dans les prochains mois. Je pourrais aussi reconnaître qu’après quelques années à dépenser de l’argent dans mes activités podcastiques, je vais simplement en profiter pour arrondir mes fins de mois, me payer des vacances ou alors aller au resto avec Bibiche. Mais on va faire plus simple : si vous contribuez à cette cagnotte, c’est simplement parce que vous en avez envie et que vous me faites confiance pour en faire bon usage. Moi, de mon côté, je vais tâcher d’utiliser au mieux l’argent que vous mettrez à ma disposition en ne vous tenant pas de promesses que je ne saurais tenir et en vous laissant seuls juges de la pertinence de l’usage que j’en aurais fait.

Des remerciements, il y en aura. Sous quelle forme ? Je ne sais pas. En tout cas, cette formule me permettra de traiter tous les contributeurs sur un pied d’égalité et ça commence par un simple « Merci ».

Et pour finir, quelques petites choses à savoir sur Leetchi :

  • Vous n’avez pas besoin de créer de compte pour participer à la cagnotte.
  • Chacun participe du montant qu’il souhaite (un minimum de 1€ est imposé par le service) et tous les paiements sont sécurisés.
  • Lors de votre paiement, vous avez la possibilité de masquer le montant de votre contribution aux autres participants.
  • Et vous pouvez même participer plusieurs fois à la cagnotte, comme ça vous nous aidez à votre rythme et en fonction de ce que l’on fait avec votre argent.
  • En tant que bénéficiaire de la cagnotte, je perçois l’intégralité des sommes collectés si j’effectue un achat sur un site partenaire ou je peux faire une demande de virement (auquel cas une commission de 2,9 à 4% est prélevée par le service).
  • Et enfin, Leetchi, c’est tout plein de projets qui méritent aussi votre attention.

Participer à la cagnotte en ligne

AboutDino

Après avoir participé pendant 6 ans à la création du Service Après-Vente, Dino s'est lancé dans de nouveaux projets. D'abord avec "On achève bien les endives !" puis avec un podcast dérivé intitulé "Au-delà de la Bande-Annonce Mystère". En 2017, Dino lance un nouveau podcast consacré aux associations : "19:01".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *